mardi 16 décembre 2014

Blog et en pause et nouveau projet

Bonjour à tous et pardon pour cette absence non justifiée^^. Le blog est en pause pour le moment (et oui je suis en France pour l'instant) mais ne vous inquiétez pas il reprendra dès mon retour au Japon au mois d'avril. Et pendant ce temps là pourquoi ne pas se mettre à la langue japonaise? Je suis actuellement en train de développer un projet de site internet facilitant l'acquisition de la langue japonaise. Son nom adresse: http://apprendrelejaponais.mikomi.fr/
Je m'y met dans la peau d'un débutant total qui fait ses premiers pas au milieux de ses caractères si hostiles. N'hésitez pas à y faire un tour, il y a des leçons, des exercices et le site va s'enrichir au fur et à mesure.

mardi 21 octobre 2014

Tokyo partie 3: photos!

Je reviens vers vous comme Gandalf après sa lutte acharnée contre le Balrog. Ce petit article est l’occasion pour moi de partager quelques photos prisent à Tokyo. Une manière de faire part de tout mon soutient aux tokyoïtes actuellement en prise avec une épidémie de dengue dans la capitale. La dengue contre ebola, qui l'emportera? La suite au prochain épisode.

Un immeuble style parisien

Le Ginza lion (restaurant)
 Après des mois d'abstinence j'ai enfin pus manger un steak frite

Un steak frite au Japon!
 Mi cathédral mi hôtel:
 L’immense et très célèbre fujiya, ou alors c'est une pub, enfin un immeuble quoi.

 Un magasin haribo! Vive les bonbons.
Le gosse en salopette me fait peur
 Une petite rue de Tokyo. J'ai toujours était étonné par le faible trafic routier. Cela est due à l'excellence du système ferroviaire japonais.
Comment? cette photo n'est pas droite?
 Roppongi le quartier des étrangers.
Mon doigt se promenant dans les rues de la capitale nippone.

 Le hard rock café. Difficile de la manquer.

La guitare géante du hard rock café.
 Envie d'un apéro? Contrairement à la France l'affichage publicitaire au Japon est très peu réglementé, et ça ce voit!

A enfin, je le cherchais! Le centre pokemon de Tokyo.



 Shibuya la nuit: difficile de se frayer un chemin dans la marée humaine.

 Le mecha café (je ne me souviens plus du nom exact)! Une attraction phare de la capitale. A l'intérieur un spectacle de robots géants, des robots serveurs qui apportent les robots bières. Attention toutefois, forte présence de néons.

mardi 23 septembre 2014

Tokyo (partie 2) Les personnages dans les rues

L'une des choses qui m'a toujours fait réagir, c'est l'omniprésence des "personnages" au Japon. Mascottes publicitaires, statues insolites, ils font partie intégrante de la vie japonaise.
Voici quelques unes de mes rencontres à Tokyo:

Le célèbre chien de softbank (première compagnie de téléphone du Japon). C'est  la mascotte de la marque. Son histoire: c'est la vedette d'une campagne publicitaire présentée sous forme de mini série tv, les japonais attendant chaque nouveau spot publicitaire pour connaitre la suite de l'histoire. Le chien est en fait un père de famille qui pour une raison inconnue est devenue un chien^^ L'histoire est totalement absurde est rencontre un franc succès. (notons que notre Jean Reno national apparait dans plusieurs spots.)

Appuyez sur le bouton et il bougera la tête.
 Une fille qui boude, rencontrée au hasard de mes visites dans Tokyo. Sa présence mystérieuse au beau milieu d'un parc sans raison apparente est pour le moins étonnante.


Qu'elle ne fut pas ma surprise quand j'ai croisé cet Angelot pervers dans les rues de Ginza.

L'ange de Ginza
King kong est toujours populaire au Japon.

Il pourrait prendre l’ascenseur comme tout le monde.
 Pour encore plus de Japon:

-Otaku, un art de vivre
-Un peu de poésie et cerisiers en fleur
-Quel est le sport préféré des japonais?

mercredi 27 août 2014

Toriri au Tsukiji

Loin d’être laissé pour compte le petit Toriri a visité de son coté le Tsukiji. Une visite loin d’être de tout repos.


Toriri au Tsukiji


Je m’excuse pour la qualité du photo montage, mais l'esprit est là^^ Je tenterais de me mettre au dessin la prochaine fois. (pas sur que vous y gagnerez au change).

à lire également (et sans photomontage douteux):

-Découverte du château d'Osaka
-Cuisinez japonais! les gyozas.
-Musique et cerisiers

lundi 25 août 2014

Tsukiji, le plus grand marché de poisson du monde (tokyo partie1)

Bonjour à toutes et à tous. Je reprends du service sur le blog après une longue pause estivale (et espère pouvoir poster régulièrement, au moins une fois par semaine). Au programme la première partie de mon voyage à Tokyo. Pour commencer place au plus grand marché de poisson du monde: le Tsukiji.

Petite présentation:
Le marché s’ouvre dès h 30. S'en suit la vente au enchères. Les acheteurs commencent par repérer les meilleurs poissons. Chaque poisson porte un numéro afin de faciliter les transactions. Les touristes (dont j'étais) doivent trouver leur place dans cette effervescente en évitant les chariots lancés à toutes vitesse entre les étales.

La visite:
Le Tsukiji, cela faisait longtemps que l'on m'en parlait sans que je n'ai eu l'opportunité (ni le courage de me lever à quatre heure du matin) pour m'y rendre. Le marché se trouve dans le quartier de Tsukiji, plutôt bien indiqué et relativement facile d'accès en métro ( attention toutefois si vous voulez arriver dès l'ouverture vous n'aurez probablement pas de trains, préférer le taxi).
Le quartier en lui même est assez résidentielle, plutôt agréable si ce n'est cette petite odeur d'iode qui flotte dans l'air.

Les petites rues qui bordent le marché sont remplies de petites boutiques tant pour les touristes que pour les locaux. Les palettes à même le sol témoignent de la fraicheur des produits.

Une allée proche du marché
 Le marché en lui même se présente comme un énorme hangar. Le touriste doit se faire sa place entre les professionnels de la mer et leurs acheteurs (restaurateurs, particuliers...). Des centaines d'espèces de poissons sont à la vente. Les palettes sont posées à même le sol (attention de ne pas marcher sur un panier de crabe). J'y ai trouvé des anguilles baignant dans leur sang, des moules géantes de nombreuses espèces de crabes, des coquillages géants et bien sur le célèbre thon rouge.

Faites votre choix
 Quelque chose vous tente?
Crabes et coquillages
 Difficile de reconnaitre toutes les espèces présentes sans être un expert dans le domaine. Apparemment tout se mange.

Le panier de crabes
Une des choses qui ne manquera pas de marquer le touristes c'est l'omniprésence de ces transpalettes jaunes. Difficile d’être sur ses gardes à six heures du matin, pourtant votre survie en dépend. Les chariots slalom à une vitesse folle entre les étales. jetez vous dans la caisse d'anguille si il se dirige vers vous.


 Après l'effort le réconfort, et oui après une visite éreintante voici l'heure du petit déjeuner. Rien de tel que des sushis au petit matin. Chers mais délicieux.

Thon saumon et poulpe de haut en bas

Bonne rentrée à tous.

à lire (ou relire) également:

-Sestubun, la fête des haricots.
-L'argent au Japon, tout sur le Yen
-Sortir au Japon, l'izakaya
-Mal aux dents? le dentiste japonais


samedi 17 mai 2014

Le quartier populaire d'Osaka: Tennoji

La tour Tsutenkaku est le symbole de Tennoji.
Tennoji et Shinsekai sont les quartiers "populaires" d'Osaka. Ils sont très fréquentés de jour comme de nuit. La tour Tsutenkaku (surnommée la tour Eiffel de Naniwa) est un point de vue sur la ville, devenue le véritable symbole de ce quartier. Il est possible d'accéder au premier étage pour avoir une vue aérienne du quartier. Rebuté par les nombreuses marches à gravir j'y ai renoncé.

Un théâtre
 De par l’architecture et l'ambiance typique de la zone commerçante,c'est un endroit prisé par les télévisions locales. J'ai essayé de me mettre devant les caméras à de nombreuses reprises avant de me faire chasser par la police.

Le Billiken, caresser ses pieds porte bonheur.
 Partout dans la ville des statues à l'effigie du Billiken, ce petit garçon obèse aux grandes oreilles sont présentes. Lui caresser les pieds porterais bonheur. Malgré de nombreuses investigations je n'ai jamais compris à quoi il se rapportait exactement? Sorte de divinité locale sans doute.


Un cinéma érotique
 Chose assez rare au Japon des pancartes publicitaires affichant des jeunes femmes dénudées et non censurées! Et oui c'est à Tennoji que l'on trouve un ensemble de cinémas érotiques. La production de films érotiques d'Osaka étant assurée en grande partie dans le secteur. Il n'est pas rare de voir s'agglutiner une foule de vieillards l'air innocent devant les affiches. Je les ai rejoints l'espace d'un instant poussé par la rigueur journalistique à laquelle je me tiens pour écrire ce blog.

Kushikatsu de crocodile
Le kushikatsu est la nourriture traditionnelle de l'endroit. Il consiste en divers bâtonnets de nourriture fris que l'on trempe dans de la sauce soja. Il peut s'agir de viande rouge, de poulet, de poisson, de légumes et de toutes sortes de choses. Après quelques recherches j'ai trouvé du scorpion fris et du crocodile. Ce dernier est représenté sur l'image si dessus.
Après le repas
 Bon mais assez riche tout de même, il convient de ne pas en abuser.


Pour varier les plaisirs un peu de viande cuite sur une plaque chauffante accompagnée d'oignons (en dessous) et de negis (au dessus). Plutôt pas mauvais et sa change de la friture.
Voilà pour ma visite de Tennoji, d'ici quelques jours je serais sur Tokyo pour un long dossier sur la capitale nippone. à bientôt!

à lire également:

-Quel est le sport préféré des japonais?
-Le dentiste au Japon.
-Des Sushis pas cher.

samedi 10 mai 2014

Otaku au Japon


Bonjour à toutes et à tous. Je vous propose aujourd'hui un article sur les Otakus au Japon, ces gens que l'on appelle des "geeks" ou encore des "nerds" en France. Je m' intéresse plus précisément à une branche des Otakus: les Otagei. Les Otagei sont des fans inconditionnels d'idoles. (mannequin ou plus fréquemment chanteuse populaire. Véritable phénomène sur l'archipel le fait de supporter une "idole" est très codifié. Les groupes se rassemblent et s’entraine afin de créer diverses chorégraphie pour supporter leur modèle dans leurs concerts. Plus qu'une passion, un chemin de vie le phénomène à pris une telle ampleur que des exhibitions de ses groupes sont organisés un peu partout. Mais qu'est ce donc que cet otagei?

1. La panoplie:
Otagei supportant leur idole en concert
Le bandeau sur la tête est assez caractéristique, d'autre accessoires comme les bâtons lumineux pour les chorégraphies ainsi que de nombreux articles à la gloire de leur idole constitues la panoplie des Otagei.

2. La composition:
Le mot Otagei est formé de deux mots: Otaku et gei. Le premier signifiant "geek" et le second "art". L'Otagei est donc l'art du geek.  En cela les groupes d'Otagei comportent en général un leader, dirigeant la chorégraphie et les entrainements parfois avec une discipline de fer. Le phénomène peut toucher toutes les classes de la société (quoi que généralement centré sur les jeunes hommes). Un salariè d'une grande entreprise qui s'était pris de passion pour une idole à par exemple fait l'objet de l'attention des médias. En effet sa femme à demander le divorce après s’être sentie délaissée par son mari qui passait tout son temps à répéter ses chorégraphies avec un son groupe. Le fait de vénérer une chanteuse est il une cause valable de divorce? Un débat qui a animé les soirées des juristes nippons.

3. La chorégraphie.
Les chorégraphies de ces groupes de fans sont diverses. On retrouve pourtant des points communs comme l'utilisation des bâtons lumineux, une danse très dynamique, et des chants de fans.

La chorégraphie sans les bâtons lumineux:

La chorégraphie d'un groupe lors d'un exhibition:



Alors à vos sabres lasers! Et préparez nous de belles chorégraphies.
EN bonus lien youtube pour plus de danse!
https://www.youtube.com/watch?v=-b5nfyB7QM8

à lire également:

-AKB48
-Le dentiste au Japon
-Les toilettes japonaises
-Musique et cerisiers